FR
NL

Envie ...

d'un fromage de caractère

bien de chez nous !

Envie ... d'un fromage de

caractère bien de chez nous !

Découvrez Nos fromages ! Laissez-vous inspirer
     

Une journée dans la vie d’un fromager

La journée débute tôt chez un fromager ! Le lait frais, provenant d’agriculteurs des environs, est livré la nuit et transformé immédiatement en notre fabuleux fromage Flandrien. Après les sympathiques salutations matinales entre collègues, les membres de l’équipe de fromagers enfilent leur tablier blanc et filet pour les cheveux et se mettent au travail.

 

Un premier temps fort de la journée arrive lorsque Guido, notre spécialiste des produits laitiers, effectue un contrôle minutieux de la qualité du lait. Il est en action dans son antre : le laboratoire du lait.

La composition du lait varie selon les saisons et est différente chaque jour, ce qui fait que le fromager doit adapter la recette à chaque fois. Il crée ainsi quotidiennement avec passion un fromage de la plus haute qualité.

 

Entretemps Matthieu va ratisser. Non, il n’est pas notre jardinier, mais un membre précieux de notre équipe de fromagers. En remuant avec amour, il sépare le lactosérum du caillé. C’est ce caillé qui donne naissance à notre fromage Flandrien.

La composition du lait varie selon les saisons et est différente chaque jour, ce qui fait que le fromager doit adapter la recette à chaque fois.
Sa recherche de la perfection est caractéristique de tous les fromagers.
Ensuite, Ale peut se retrousser les manches. Une expression à prendre au sens littéral, car il ‘sent’ toujours le caillé avec la main. Il ressent ainsi la qualité de ce qui va devenir un fromage d’exception. Après un travail de découpe, le tout va dans des moules à fromage. Assez rapidement, Frederik plonge un indicateur de pH dans le caillé et contrôle le degré d’acidité. Sa recherche de la perfection est caractéristique de tous les fromagers.
Ensuite les boules de fromage sont pressées pour obtenir leur forme ronde typique. Jenci assure la touche finale et dépose soigneusement les fromages dans un bain de saumure, ce qui équivaut à un soin de beauté pour les fromages. Il s’agit d’un travail physique d’ailleurs, quand on sait qu’une boule de fromage pèse vite 18 kg. Jenci dispose ainsi de sa séance de fitness quotidienne. C’est ici que notre fromage obtient son goût ultime et que la croûte devient un rien plus dure.
Et puis c’est un travail de patience. Ce n’est pas que nos maîtres fromagers se reposent sur leurs lauriers. Nous accordons simplement à notre produit le temps nécessaire pour atteindre sa plénitude. En effet, nous, fromagers, aimons la lenteur et nous en sommes fiers. Tout comme le vin, les boules de fromage sont régulièrement retournées. Ici aussi, nos maîtres fromagers opèrent avec le plus grand soin, même s’ils peuvent compter sur l’assistance de robots qui prennent en charge une partie du travail lourd. Ainsi, nos vrais héros peuvent se concentrer pleinement à d’autres tâches.
Et puis c’est un travail de patience. Ce n’est pas que nos maîtres fromagers se reposent sur leurs lauriers.

Au final, notre maître fromager effectue un dernier contrôle de qualité. Toute comme notre fromage, il est un homme de caractère. Renifler, sentir, observer, se pencher, casser, goûter et finalement approuver. C’est comme une danse élégante.

 

Nous faisons des fromages comme il y a 100 ans. Parfois, nous avons l’impression que notre maître fromager, vu toute sa sagesse, travaille ici depuis 100 ans déjà, mais les apparences sont trompeuses. En l’occurrence, l’âge n’est pas important, à moins d’être un fromage bien entendu. Fabriquer du fromage est simplement un sport d’équipe. Comme un peloton et une famille, nous faisons bonifier le lait pour en faire un excellent fromage. C’est ainsi que l’on devient champion du monde.

retour à l'aperçu